Grossesse & Ostéopathie

La grossesse est un moment particulier dans la vie d’une femme.

 

Elle induit la nécessité d’une adaptation permanente de l’ensemble de son organisme et de sa posture afin de faire face au développement de l’embryon puis du foetus.

 

Consulter un ostéopathe pendant une grossesse aide à aborder celle-ci de façon plus paisible et confortable, grâce à des techniques douces, adaptées et ciblées.

L’ostéopathie ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel.

Vidéo illustrant les modifications qui se produisent au cours des semaines de grossesse 

Au cours de la grossesse des modifications organiques se mettent en place progressivement: 

 - Votre quantité de sang augmente donc le débit cardiaque augmente ceci pouvant donner l'impression d'être plus essoufflée qu'habituellement,

- La courbure lombaire se creuse et le sacrum s'horizontalise, le centre de gravité se modifie : cela peut être à l’origine de tensions de certains ligaments. Des douleurs lombaires ou type sciatiques peuvent en découler. 

- L'utérus qui grandit va refouler la masse viscérale en arrière, comprimer l'estomac vers le haut, et provoquer l'élargissement de la cage thoracique et des côtes ;  des brulures d'estomac ou d'oesophage peuvent apparaître. Vous pouvez avoir l'impression que l'ingestion d'aliments en trop grande quantité est difficile et avoir besoin de fractionner les repas, 

Le transit peut se trouver ralenti (celui est du à l'action de la progestérone). 

Quel accompagnement au cours de la grossesse ?

Toutes les mamans le diront, la grossesse provoque de nombreux changements corporels, pouvant aussi entrainer quelques désagréments.

 

Dans quels cas consulter un ostéopathe ?

 - Pour faire un bilan : comme vu plus haut, la grossesse provoque un changement de posture. Le corps doit en permanence s'adapter.

Les futures mamans consultent en général à partir du 4ème mois de grossesse, lorsque l’utérus devient plus volumineux et que les ligaments commencent à tirailler.

Une consultation lors des 7ème ou 8ème mois peut aussi aider à préparer la maman à un accouchement plus serein. L’ostéopathe va aider le corps à s’adapter progressivement à ses modifications en relâchant les tensions accumulées et en libérant les zones de restriction.

 

-  Les douleurs ligamentaires,  progressivement l'utérus devient volumineux et les ligaments s'étirent , entraînant des douleurs plus ou moins intenses, par exemple au niveau du pli de l'aine...

 

 - Les douleurs lombaires, sciatiques,  lombalgies : pouvant irradier dans le bas du dos ou dans une jambe,

 

-   Sensation d’étouffer, 

 

-  Les reflux gastriques (RGO) et brulures d'estomac 

- Nausées, hocquet 

- Les troubles du transit, constipation, hémorroïdes : l'utérus est de plus en plus volumineux, et prends appui au niveau du petit bassin. de plus l'imprégnation hormonale a tendance physiologiquement a provoqué de la constipation chez la femme enceinte.

- Les douleurs sous costales ​ou douleurs de côtes 

 

 

 

 

 

 

 

Ces symptômes sont malheureusement le lot de nombreuses femmes enceintes.

La majorité des médicaments étant à proscrire pendant la grossesse, les futures mamans ont tendance à accepter ces désagréments, alors que l’ostéopathie peut permettre de les soulager. En effet, en regagnant de la mobilité, l'ostéopathe permettra à votre corps de s'adapter au mieux à ce changement de posture. 

Un suivi au cours des différents trimestre peut etre bénéfique, mais sachez qu’une seule séance peut suffire à vous soulager !

 

LE POST - PARTUM 

Il est très fréquent d'avoir des douleurs à la suite de l'accouchement : douleurs lombaires, coccyx, difficultés à s'assoir, élancement au niveau de la cicatrice du périnée, sensation de point au niveau de la péridurale.......

 

D’après le Dr.Octavia Cannon, vice Présidente de l'American College of Osteopathic Obstetricians and Gynecologists, "Pendant l'accouchement, le corps de la femme est mis à rude épreuve. L’ostéopathie est efficace pour réduire les douleurs post-partum. Cela peut considérablement améliorer le bien-être des jeunes mamans... et donc, des enfants."

En effet votre bassin a beaucoup travaillé pour pouvoir laisser le bébé s'engager. 

De plus, au cours des 9 mois de la grossesse, sous l'influence des hormones, le corps s'est progressivement adapté à une nouvelle posture. Suite à l'accouchement, cette nouvelle posture est modifiée et du jour au lendemain le corps doit retrouver la posture d'avant grossesse, 

 

Une prise en charge ostéopathique est également nécessaire avant d’entamer la rééducation périnéale, car il est vain de muscler un périnée sur un bassin asymétrique.  La rééducation du périnée n'en sera que plus efficace et pérenne. 

Le périnée est ici représenté en rose

Le périnée, qu'est ce que c'est ?

Le périnée, également appelé plancher pelvien est un hamac musculaire tendu entre en avant le pubis,  et en arrière le sacrum et le coccyx, et latéralement les os du bassin.

Les liens avec les orifices de la vessie, de l'utérus chez la femme, ainsi que celui de l'anus lui donnent un rôle primordial dans le maintien de la continence.

 

Ce hamac, via la poids du ventre est davantage sollicité au cours de la grossesse, puis celui-ci va s'ouvrir à l'accouchement pour laisser passer le bébé.

 

Suite à l'accouchement il faudra effectuer une rééducation de ce hamac : mais avant de rééduquer ce "hamac" il est important de vérifier que les attaches de celui ci soient bien mobiles. 

© 2019 osteo-chatillon       Emilie Paupert - Arnaud Bardey       Ostéopathes Chatillon

Ostéopathe pour nourrisson      Ostéopathe du sport       Diplôme en 5 ans     

  • Google Adresses Icône sociale
  • Facebook Social Icon