Les jouets jouent un rôle essentiel dans le développement de l'enfant. Ils sont très importants dans les premiers apprentissages, c'est pourquoi les critères de sélection doivent se faire en fonction de l'âge et des capacités des enfants. Chaque catégorie de jouets contribue à développer un ou plusieurs domaines : sensorialité, motricité, affectivité, intelligence, créativité, sociabilité…  Voici un tour d'horizon des différents stades de développement des jeunes enfants (de 3 mois à 36 mois) et des jouets qui favorisent leurs découvertes, progrès et apprentissages afin de vous aider à composer votre "coffre à jouets".

3-6 mois : des sens en éveil


Dès la naissance, les cinq sens des bébés sont en éveil. Entre 3 et 6 mois, les petits explorent leur environnement et commencent à atteindre des objets. C’est également la période durant laquelle ils mettent tout à la bouche: un moyen de découvrir leur environnement, de s’approprier les objets, d’apaiser leurs peurs ou encore de se rassurer face à une situation nouvelle. Les peluches ou les personnages d'un mobile, par exemple, facilitent ce développement, même s’il ne joue pas avec eux les premiers mois et se contentent de les observer. Des objets faciles à saisir et à manipuler, comme un hochet ou une arche d'activités favorisent le développement moteur fin, c’est-à-dire le contrôle des mouvements. Le tableau d’éveil suscite également toutes sortes de mouvements pour les mains et le tapis d'éveil permet d’apprivoiser la position sur le ventre et ainsi le développement du contrôle de la tête, du corps et des yeux tout en renforçant les épaules.

Dans le coffre à jouets des 3-6 mois

  • Un hochet en forme d'anneau plus facile à prendre en main et/ou un hochet sonore pour éveiller plusieurs sens : vue, toucher, ouïe. 

  • Un tapis d’éveil avec une arche amovible équipée de jouets d'éveil que les enfants peuvent atteindre avec les pieds ou les mains en position allongée (coordination, cause à effet).

  • Un mobile simple dont les objets tournent naturellement (en papier ou en tissu) afin que les bébés puissent les suivre facilement. Placez les mobiles assez proches des enfants sans qu’ils ne puissent les attraper. Au fur et à mesure, ils feront le lien entre leurs propres mouvements de bras et les mouvements que cela provoque sur le mobile.


A noter : certains spécialistes considèrent le mobile comme un jouet pouvant frustrer les bébés car ils ne peuvent pas atteindre les objets qui le composent alors qu'il est conseillé par d'autres pour son rôle dans le développement de l'observation et de la curiosité des bébés. Choisir un mobile aux couleurs très contrastées permet aux nourrissons de fixer leur vue sur un point bien précis et d’en suivre les mouvements lorsque les objets bougent naturellement. Le mobile va donc attiser leur curiosité et les amener à observer avec attention les différentes couleurs et volumes.

 

 

 

 

6-12 mois : à la découverte de ce qui les entoure


L’activité motrice reste le principal jeu des 6-12 mois. Tous les jouets à faire rouler, comme un ballon, une petite voiture, ou des jouets à tirer vont les inciter à découvrir l’espace qui les entoure et favoriseront leur motricité. Les jouets à manipuler, qui stimulent la manipulation et la préhension, doivent également être faciles à attraper. La boîte à formes, par exemple, est un jeu de manipulation qui éveille en permanence et leur apprennent à garder en mémoire l’image de la forme qui disparaît, tout comme le jeu du "coucou-caché", qui leur permet à la fois de mémoriser petit à petit une partie de votre visage ou d'un jouet et de comprendre que le fait de disparaître n’est pas synonyme d’abandon.
Par ailleurs, leurs capacités intellectuelles et de langage sont en alerte et ils commencent à comprendre un certain nombre de choses. N’hésitez donc pas à leur parler le plus souvent possible avec des mots simples. Choisissez des livres avec des illustrations vives qui attireront leur attention et, même s’ils ne sont pas encore mûrs pour écouter une histoire, nommez et recherchez avec eux les personnages ou les animaux au fil des pages.

Dans le coffre à jouets des 6-12 mois

  • Un chariot de marche à pousser, un animal à tirer et un ballon en mousse (motricité).

  • Une boîte à formes et un jouet à empiler (motricité fine, mémorisation, préhension).

  • Un jeu du coucou-caché : une expérience sécurisante qui leur permettront de bien vivre les petites séparations.

  • Des CD de berceuses qui apaisent, instaurent la stabilité quand elle sont répétées dans le temps, à chaque sieste par exemple, et qui alimentent la mémoire précoce et sensorielle.

 

12-18 mois : maîtrise des gestes et autonomie


C'est l'âge de la marche, les jouets pousseurs ou porteurs sont à privilégier pour stimuler leur motricité. En manipulant, en empilant et en retournant les objets dans tous les sens, les enfants acquièrent la notion des couleurs, des formes, de la taille du jouet, des élément qui stimulent leur attention visuelle. La coordination de leurs gestes, la finesse de leur préhension et leur habileté manuelle peuvent être stimulées à travers le gribouillage ou en tripotant, par exemple, du sable dans lequel ils enfonceront leurs mains ou qu’ils laisseront filer entre leurs doigts. Par ailleurs, le simple fait de remplir ou de vider des récipients les passionnent également.

Dans le coffre à jouets des 12-18 mois

  • Un porteur stable et des jouets à traîner (motricité, exploration)

  • Des jeux d’assemblage, d’empilage, de construction et d’encastrement (motricité fine, préhension, découverte des couleurs)

  • Des crayons de cire pour développer la maîtrise des mouvements (diriger et contrôler les gestes)

  • Des CD de chansons à mimer avec les mains, le corps… ou des jeux de doigts pour développer l'expression vocale et gestuelle.

 



18-24 mois : expérimentation et indépendance


A cet âge les enfants ont besoin de jouets variés qui se démontent, qui font du bruit, que l’on encastre. Les cuisines pour enfant dotées de tiroirs et de portes qui s'ouvrent et se ferment ont beaucoup de succès à cet âge. C'est aussi l'âge de l'imitation des jeux de "grand", de la manipulation fine et de la réflexion. Entre 18 mois et 2 ans, les enfants commencent à maîtriser certaines activités physiques (motricité globale), comme courir, grimper, sauter, ramper, donner des coups de pied et lancer : les sorties au parc et les jeux d'extérieur sont indispensables pour développer ces nouvelles habiletés. Ils aiment également remplir et vider toutes sortes de contenants avec toutes sortes de jouets et frapper sur un xylophone par exemple. Enfin, à cet âge ils sont capables d'écouter une histoire courte et de faire des activités créatives simples comme modeler de l’argile et peindre avec de gros pinceaux.

Dans le coffre à jouets des 18-24 mois

  • Des jouets musicaux (xylophone, tambours, maracas, bâton de pluie) pour développer la coordination et découvrir différents types de sons (éveil musical).

  • Voitures, trains et camions à pousser ou à tirer (motricité, orientation)

  • Une cuisine pour enfant (imitation)

  • Des CD de musique pour danser (maîtrise des mouvements, équilibre et rythme)


24-36 mois : construire et imiter


Sur le plan moteur, pédaler sur un tricycle, déplacer une poupée ou un ours dans une poussette par exemple facilitent leurs capacités à s’orienter et à s’organiser dans l’espace, alors que danser au son de la musique améliore les habiletés physiques et donne plus d’assurance dans leurs mouvements.
Habiller et déshabiller une poupée, ou construire et démolir, sont des jeux qui aident à développer leur activité manuelle et les jouets dédiés à faire semblant stimulent le langage et l'imagination. Des jeux comme la gare, le garage, l’univers de la maison ou encore le magasin de légumes leur permettent d’imiter des situations et de faire dialoguer de petits personnages. La peinture au doigt et la pâte à modeler sont des activités importantes qui favorisent les mouvements des mains. L'association d'images, comme les jeux de loto, favorisent l'attention visuelle.

Dans le coffre à jouets des 24-36 mois

  • Un tricycle, une poussette (orientation, exploration)

  • Des jeux d'imitation (dînette, marchande, garage, atelier de bricolage…) permettant aux enfants de mieux comprendre le monde, les relations entre les individus et les rôles sociaux, une phase indispensable qui favorise l'intégration des enfants dans la société.

  • Des jeux de loto pour développer l'attention et la mémoire visuelle.

  • De la peinture et de la pâte à modeler (motricité fine)

 

 

Source: https://lesprosdelapetiteenfance.fr/eveil-activit-s/jouer-pour-grandir/chaque-ge-ses-jouets

 

 

Vos ostéopathes

 

 

 

 

 

 

Please reload

Prendre rendez vous :

Emilie Paupert : 07 68 37 82 42

Arnaud Bardey : 07 68 64 04 88

Posts à l'affiche

Un bilan ostéopathique pour la rentrée ?

29.08.2018

1/2
Please reload

Posts Récents
Please reload

© 2019 osteo-chatillon       Emilie Paupert - Arnaud Bardey       Ostéopathes Chatillon

Ostéopathe pour nourrisson      Ostéopathe du sport       Diplôme en 5 ans     

  • Google Adresses Icône sociale
  • Facebook Social Icon